Drone Challenge Arena

Pour la première fois en France à la télévision ou vous pourrez découvrir sur France 4 un gameshow spectaculaire autour du phénomène mondial des drones (FPV).

140

REPLAY : « Drone Challenge Arena »

Drone Challenge Arena en replay emission 2
Drone Challenge Arena en replay emission 2 (90mm)
Drone Challenge Arena en replay emission1
Drone Challenge Arena en replay emission 1 (90mm)

 

 


Drone Challenge Arena
Drone Challenge Arena

Drone Challenge Arena

Samedi le 7 avril 2018 à 20h50 sur France 4.

Drone Challenge Arena, présenté par Alex Goude et Dunkan Bossion, le champion du monde 2016 de drones, cette course spectaculaire verra s’affronter six équipes, au cours de cinq épreuves où la moindre erreur sera fatale puisque chacune d’entre elles se soldera par l’élimination d’une équipe. (voir le replay)

Drone Challenge Arena
Drone Challenge Arena #france4

Photos

Bande annonce

Les épreuves :

Le Grand Rush
Simultanément, chaque pilote des six équipes effectue trois tours entre les murs ponctués d’obstacles avant de repasser par les portes pour se reposer sur sa base.
À l’issue de la course, la première équipe est qualifiée. Les équipes restantes s’affrontent à nouveau jusqu’à ce que quatre équipes soient qualifiées.

Les 5 lignes 
Dans cette épreuve, chaque équipe joue en relais avec deux pilotes par équipe. Ils devront faire tomber le plus rapidement possible quatre boules disposées sur une ligne de colonnes. Mais attention, il faut faire tomber les boules sans faire chuter le drone. Difficulté supplémentaire : les boules n’ont pas le même poids. L’équipe qui arrive première aura un bonus considérable pour l’épreuve suivante.

La cible
L’Arena est pavée de cibles allant de 10 à 100 points. Armées de leur drone, les équipes devront lâcher un total de quatre charges au-dessus des cibles afin de remporter le nombre de points correspondants. Mais attention : pour que ces points soient validés, les drones devront se situer à un minimum de 4 mètres de hauteur.
Les équipes accumulant le maximum de points seront qualifiées pour les demi-finales.

Black-out 
Quatre pistes d’atterrissage se dressent dans une arène drapée de noir, de diamètres différents. Les pistes ne se situent pas à la même hauteur, allant de 1,50 m à 5 mètres de haut, les équipes de pilote passeront tour à tour et disposeront de 6 minutes chacune pour poser leur drone sur le maximum de plate-formes possibles. Mais attention : il ne faudra pas se crasher, car il n’y a que deux drones à leur disposition.
Les premières équipes à avoir atterri sur le plus grand nombre de plate-formes gagneront donc leur place en finale.

Arachnophobie (la Finale)

Nos deux équipages encore en lice vont devoir affronter une araignée géante.
De nombreux ballons verts et jaunes sont disposés tout autour de son corps. À l’aide de pics attachés à leur drone, chaque équipe devra, en six minutes, crever les ballons de sa couleur. Mais attention : certains sont piégés et pourraient bien déséquilibrer dangereusement les drones.

L’équipe qui comptabilisera le maximum de points remportera la compétition.

La super finale

Le Gold rush 

C’est le moment où les vainqueurs de chaque prime vont s’affronter pour le titre de premier champion du Drone Challenge Arena. 

Epreuve en relais où tous les pilotes de chaque équipe participent. Chaque pilote doit accrocher un lingot à son drone et le déposer sur la plate-forme : ce qui permet d’actionner la porte.

Le poids des lingots permet d’ouvrir progressivement une porte derrière laquelle se cache le titre de champion de Drone Challenge Arena. 

Une fois le lingot déposé, il doit regagner son aire de départ le plus rapidement possible en effectuant un parcours truffé de ventilateurs pour pouvoir passer la télécommande à son coéquipier.

Lorsque le troisième pilote pose le dernier lingot, il doit faire un ultime aller-retour vers son aire de départ pour se diriger vers la porte.

Le premier drone qui traverse sa porte remporte la victoire.

Les équipes de l’émission 1

LES FOUS DU STICK

Nicolas (43 ans) et ses deux enfants, Maximilien (15 ans) et Pauline (10 ans).
Chez eux, le drone est une affaire de famille, puisque c’est Nicolas, le papa, qui a initié ses deux enfants. Maximilien est l’un des meilleurs pilotes de Belgique, et Pauline espère commencer la compétition l’année prochaine

LES AVIAT

Karim (40 ans), adjudant
Stéphane (41 ans), capitaine
Jory, sergent-chef

Une équipe soudée et disciplinée qui nous vient de l’armée de l’air. Tous les trois sont des pilotes chevronnés qui font voler leurs drones dès qu’ils en ont l’occasion. Leur capacité d’adaptation et leur esprit d’équipe en feront l’une des équipes à surveiller de près.

LES DRONESTYLER

Aymeric (18 ans)
Nordine (29 ans)
Keone (18 ans)

Trois amis, une passion dévorante et un style de pilotage en commun : le freestyle ! Cette équipe recherche l’adrénaline et la réalisation de figures très techniques. On peut compter sur eux pour des épreuves spectaculaires.

LES FPV PASSION

Marielle (24 ans)
Frédéric (43 ans)
Adrien (29 ans)

Une équipe très soudée où les expériences se complètent parfaitement. Adrien aime la course en immersion, tandis que Frédéric préfère le freestyle. Marielle a commencé le drone récemment, mais elle s’est vite imposée comme une stratège redoutable.

LES PIRATES 

Yann (38 ans)
Josselin (16 ans)
Benoît (26 ans)

Chez les Pirates, le drone est synonyme de liberté ! Ces trois passionnés de freestyle allient technique, rapidité et un grand sens tactique. Ils comptent bien jouer tous leurs atouts pour emporter la compétition.

VERTIGE

Titouan (21 ans)
Thomas (16 ans)
Adrien (18 ans)

La valeur n’attend pas le nombre des années, et les benjamins de la compétition entendent bien le prouver. Si nos trois amis bretons constituent l’équipage le plus jeune, ils ne sont pas les moins expérimentés, puisque ce sont tous des pilotes de course confirmés.

Les équipes de l’émission 2

TEAM ROCKET

Isabelle (31 ans)
Julien (26 ans)
Raphaël (28 ans)

Une team qui s’est créée spécialement pour participer à l’émission en alliant des pilotes très complémentaires.
Raphael est un pilote de course averti, Julien pratique le freestyle. Enfin Isabelle est une blogueuse de voyages qui se filme avec son drone, ce qui lui donne une grande précision du le pilotage à vue.

TEAM PUNCH OUT

Frédéric (30 ans)
Nicolas (27 ans)
Benoit (37 ans)

Trois copains habitués à voler ensemble pour un haut niveau de pilotage à la fois dans la course et le freestyle. Les Punch Out sont déjà connus dans le milieu du drone et redoutés par leurs adversaires de l’Arena.

CKOMENTKONFREINE

Emmanuel (47 ans)
Simon (12 ans)
Paul (37 ans)

La famille, l’amitié et la passion, voici le moteur de cette équipe enthousiaste. Emmanuel partage sa passion du drone avec son fils Simon. Il peut toujours compter sur son ami Paul, habitué des circuits et mécanicien hors pair pour les aider.

LES JEDIS

Alexandre (18 ans)
Pierre (18 ans)
Damien (18 ans)

Du talent, un esprit de compétition affûté et le goût de l’adrénaline, c’est ce qui constitue l’ADN de cette équipe de freestylers.
Les trois compères se connaissent très bien et misent sur leur agilité et leur dextérité pour remporter cette première édition du Drone Challenge Arena.

LES LOST DRONES

Hugo (29 ans)
Kévin (21 ans)
Fabien (30 ans)

Ne vous fiez pas à leur nom, ces pilotes sont tout sauf perdus. Hugo, Kevin et Fabien sont des racers chevronnés bien connus dans la communauté drone. Ils volent vite et sont très techniques.

TEAM MISTRAL

Charlotte (47 ans)
David (35 ans)
Krys (35 ans)

« Le Sud en force » pourrait être leur devise. David et Krys sont des amis inséparables qui ont commencé le drone ensemble dans les calanques. Le premier s’est orienté vers le freestyle et le second vers la course, ajoutez Charlotte, dont le métier est la prise de vues en drone et… vous obtenez une équipe complète et très équilibrée.

6

Le direct

le 7/4 à 21H sur France 4

www.france4.tv/direct.html


Pour toutes les questions de réglementation, les renseignements se trouvent sur le site : www.ecologique-solidaire.gouv.fr